Sommaire

Introduction

- Pourquoi ce Livre ?

L´Univers

- Légendes et Création
- Les Lois de L´Univers
- Apparition de L´Univers
- Apparition et Formation de la Terre
- Cycles de la Terre - Précession des équinoxes
- Apparition de la vie

Création-décréation

- Création,décréation d´une galaxie
- Super Nova
- Vieillissement
- Charge creuse

La Matière

- Matière et Vide
- Le Jour
- Progression de la matière
- Statique
- Rien-Vide-Néant

Alchimie

- Le parcours de l´Alchimiste
- Alchimie Spirituelle

Médecine

- Santé et Rythme
- Rôle du psychisme dans la maladie
- La cigarette
- Métaux lourds
- Les guérisons magiques
- La religion du sport
- Mémoire et évolution
- Maladie et guérison mentale

Cabale

- Origine et Evolution de la Cabale
- Valeurs des lettres
- La Cabale
- Petite Ecriture
- Le Grand Alphabet

Formes et Vibrations

- Les Pyramides de Gizeh
- Représentation schématique de Kéops
- Coudée Sacrée
- Géographie Sacrée
- Formes et Sons
- Réflexions

Mantras

- Symboles 3ème et 4ème dimensions
- Symboles ou Mantras optiques
- Au commencement était le Verbe
- L´Esprit de la Lettre
- Carrés Magiques de 2
- Carrés Magiques de 3
- Carrés Magiques de 4
- Carrés Magiques de 5
- Usurpation du pouvoir des Mantras
- Les Ka

Les Nombres

- Introduction
- La Section Dorée
- Tableau des Séries
- Les quarante jours

Le Cycle de L´Homme

- Au Commencement était le Verbe
- Naissance de la Terre
- Adam
- Eve
- La quête de l´homme
- Réflexions
- La démographie

Conclusion

- La Connaissance
- Comment l´homme a-t-il compris Dieu ?
- Pâques 81-Belvès






Les Lois de l'Univers

Si la Bible annonce que la création du monde eut lieu il y a 6.000 ans, ce qui fut d´ailleurs accepté jusqu´au XVIIIème siècle, on sait aujourd´hui qu´il est vieux de 15 à 18 milliards d´années.
Mais la Bible entendait par monde, celui où nous vivons, celui dont nous avons la perception visuelle.
Le centre en était la Terre, entourée des Planètes du Soleil, et enfin des étoiles.
On sait actuellement que la Terre n´est qu´une des planètes qui gravitent autour du soleil, le soleil n´étant qu´une des cent milliards d´étoiles composant notre galaxie, la voie lactée.
Nous savons que cette galaxie fait partie d´un essaim de 14 galaxies. Cet ensemble n´étant qu´un essaim parmi les milliards formant le Cosmos, l´Univers.

Entre les galaxies, les étoiles, l´espace interstellaire est essentiellement peuplé d´atomes d´hydrogène en très faible proportion.
L´hydrogène représente l´élément matériel le plus simple, son atome est formé d´un proton, autour duquel gravite un seul électron.
Il est ainsi le point de départ de tous les autres corps qui se sont organisés partant de la plus grande simplicité pour aller jusqu´aux éléments les plus complexes.

Cet espace interstellaire est constitué d´un vide relatif dont la températue est d´environ : 270°C, alors que le Vide Total correspond au Zéro Absolu = 273°C.

Cette élévation de 3°C de la température de l´espace interstellaire par rapport au Zéro Absolu, correspond à sa faible densité : essentiellement quelques atomes d´hydrogène et d´hélium, exceptionnellement quelques poussières cosmiques.

La très faible densité d´atomes d´hydrogène peuplant l´espace est dûe aux faibles mouvements du vide relatif qui le compose. Lentement, il se meut sur lui-même, créant un espace homogène et stable et ainsi toujours de nouvelles particules d´hydrogène.
Si ses mouvements étaient plus rapides, l´espace interstellaire serait plus dense.

Notre galaxie, la voie lactée, se range parmi les plus volumineuses structures stellaires connues.
- Vue de profil, elle ressemble à un disque assez mince dont le centre est environné d´un nuage d´étoiles très dense.
- Vue de face, à la verticale, elle évoque une gigantesque roue de feu d´artifice d´où rayonnent de nombreuses spirales de longueurs diverses.
C´est à l´intérieur de l´un de ces bras que se trouve le Soleil, à une telle distance du centre qu´il met environ 225 millions d´années pour boucler son orbite autour du moyeu de la roue.
Une année-lumière étant la distance parcourue par la lumière à 300.000 km/s en un an, le diamètre de la roue de notre galaxie fait 90.000 années lumières : le renflement au centre étant de 30.000 années-lumières.

Notre Soleil, étoile de moyenne grandeur , est né il y a environ 4,6 milliards d´années.
Si on représente son diamètre : (1,4 million de km) à l´échelle d´une cerise, la terre serait un grain de sable à 9 mètres :(distances Terre/Soleil = 150 millions de km) et Jupiter se trouverait à l00 m.
En gardant la même échelle, les étoiles, c´est-à-dire les autres soleils, les plus proches se trouveraient à 1000 km.
Les différents systèmes solaires sont donc dispersés dans le vide à des distances considérables les uns des autres.

Il est à remarquer que les distances entre notre soleil et ses différentes planètes sont dans le même rapport que les distances entre le noyau d´un atome et des différentes couches électroniques : chaque planète correspondant en fait à un électron à la différence qu´il n´y a qu´une seule planète par couche.
Notre système solaire est ainsi la représentation de l´atome de Sel, Sodium, symbole chimique Na, qui est entouré de 11 électrons : 9 planètes ont été repertoriées mais il convient de leur ajouter une 10ème qui vient d´être découverte récemment et Cérès qui est constitué par un amas d´astéroïdes, reliquats vraissemblables d´une 11ème planète qui a été détruite.
En fait, Cérès n´est que le principal astéroïde de cet amas. Il y a aussi Pallas, Junon, Vesta, Astrée, Eros, etc... et on estime à plusieurs dizaines de millions le nombre de ces astèroïdes.

Le rapprochement qui existe ainsi entre notre système solaire et l´ion sodium, rend compte de la très ancienne connaissance des Alchimistes, selon laquelle le sel rentrant dans le Grand Œuvre est la représentation de la Terre, elle-même étant le fruit vivant de son système solaire.








Valid XHTML 1.0!