Sommaire

Introduction

- Pourquoi ce Livre ?

L´Univers

- Légendes et Création
- Les Lois de L´Univers
- Apparition de L´Univers
- Apparition et Formation de la Terre
- Cycles de la Terre - Précession des équinoxes
- Apparition de la vie

Création-décréation

- Création,décréation d´une galaxie
- Super Nova
- Vieillissement
- Charge creuse

La Matière

- Matière et Vide
- Le Jour
- Progression de la matière
- Statique
- Rien-Vide-Néant

Alchimie

- Le parcours de l´Alchimiste
- Alchimie Spirituelle

Médecine

- Santé et Rythme
- Rôle du psychisme dans la maladie
- La cigarette
- Métaux lourds
- Les guérisons magiques
- La religion du sport
- Mémoire et évolution
- Maladie et guérison mentale

Cabale

- Origine et Evolution de la Cabale
- Valeurs des lettres
- La Cabale
- Petite Ecriture
- Le Grand Alphabet

Formes et Vibrations

- Les Pyramides de Gizeh
- Représentation schématique de Kéops
- Coudée Sacrée
- Géographie Sacrée
- Formes et Sons
- Réflexions

Mantras

- Symboles 3ème et 4ème dimensions
- Symboles ou Mantras optiques
- Au commencement était le Verbe
- L´Esprit de la Lettre
- Carrés Magiques de 2
- Carrés Magiques de 3
- Carrés Magiques de 4
- Carrés Magiques de 5
- Usurpation du pouvoir des Mantras
- Les Ka

Les Nombres

- Introduction
- La Section Dorée
- Tableau des Séries
- Les quarante jours

Le Cycle de L´Homme

- Au Commencement était le Verbe
- Naissance de la Terre
- Adam
- Eve
- La quête de l´homme
- Réflexions
- La démographie

Conclusion

- La Connaissance
- Comment l´homme a-t-il compris Dieu ?
- Pâques 81-Belvès






Du Lion au Verseau.
La quête de l´homme.

Au Début de l´ère du Lion, départ de son initiation, l´homme eut un choix à faire :

- Soit aller en régression démographique et retourner à l´UN, 12.500 ans plus tard.
Dans ce cas, le Cycle parti de UN aurait atteint une expansion maximale à l´ère de NOA, pour retourner finalement à UN, formant ainsi l´image d´un losange.

image

- Soit copier ce qui avait été fait, et continuer ainsi, par la multiplication des êtres, à morceler l´Esprit.

L´homme choisit cette deuxième solution, préférant l´expansion démographique, la croissance à outrance, croyant que le nombre rendrait plus facile sa survie d´animal relativement faible, dans une nature parfois difficile.

Prenant cette voie, il allait morceller encore davantage l´Esprit et rendre le travail de cette deuxième moitié du Cycle, plus laborieuse qu´elle n´aurait du l´être.

La figuration du Cycle prit alors l´aspect d´un triangle qui, partant d´Adam allait en s´évasant progressivement jusqu´à aujourd´hui.
Cette image représente la progression démesurée de l´homme, progression dite du lapin.

image

Ainsi l´homme perdit ses pouvoirs et la connaissance, l´Esprit s´étant excessivement morcelé.
Pour les reconquérir, il devra rechercher par lui-méme, réfléchir, comprendre.
C´est le mythe d´Ulysse contre le cyclope :
Le cyclope, par son troisième oeil, symbolise la clairvoyance, Ulysse dominant le cyclope, c´est la victoire de l´intelligence sur la clairvoyance.

Le clairvoyant est celui qui a instinctivement les réponses justes aux questions qu´il se pose, sans faire intervenir un savoir appris : le sourcier qui trouve l´eau ou le guérisseur qui soigne, les dons innés...
Depuis NOA, l´homme va entrer progressivement en apprentissage.
Son travail sera de trouver l´eau par son intelligence, de soigner les maladies par sa connaissance acquise, issue d´observation et de réflexion. Eudier et comprendre les phénomènes physiques, apprendre à les reproduire.

L´aboutissement de nos civilisations, a été d´obtenir les mêmes résultats que ceux obtenus par les facultés innées des hommes premiers, par la compréhension et la maîtrise; cause = effet.
Pour cela, l´homme a dû développer les techniques et les sciences, organiser sa pensée, son travail mental, son langage.

Pendant 6.000 ans, les hommes ne firent qu´essayer de copier les dons de leurs ancêtres surdoués, développant pour cela de multiples prothèses.
Pour eux, êtres primitifs qui vivaient dans une nature parfois rude et violente, les éléments : foudre, tonnerre, cyclone ou séismes, représentaient des puissances et des forces incontrôlées.

Plusieurs facteurs intervinrent, obligeant les hommes à changer :
- perte de la Connaissance,
- changements climatiques,
- poussée démographique.







Valid XHTML 1.0!