Sommaire

Introduction

- Pourquoi ce Livre ?

L´Univers

- Légendes et Création
- Les Lois de L´Univers
- Apparition de L´Univers
- Apparition et Formation de la Terre
- Cycles de la Terre - Précession des équinoxes
- Apparition de la vie

Création-décréation

- Création,décréation d´une galaxie
- Super Nova
- Vieillissement
- Charge creuse

La Matière

- Matière et Vide
- Le Jour
- Progression de la matière
- Statique
- Rien-Vide-Néant

Alchimie

- Le parcours de l´Alchimiste
- Alchimie Spirituelle

Médecine

- Santé et Rythme
- Rôle du psychisme dans la maladie
- La cigarette
- Métaux lourds
- Les guérisons magiques
- La religion du sport
- Mémoire et évolution
- Maladie et guérison mentale

Cabale

- Origine et Evolution de la Cabale
- Valeurs des lettres
- La Cabale
- Petite Ecriture
- Le Grand Alphabet

Formes et Vibrations

- Les Pyramides de Gizeh
- Représentation schématique de Kéops
- Coudée Sacrée
- Géographie Sacrée
- Formes et Sons
- Réflexions

Mantras

- Symboles 3ème et 4ème dimensions
- Symboles ou Mantras optiques
- Au commencement était le Verbe
- L´Esprit de la Lettre
- Carrés Magiques de 2
- Carrés Magiques de 3
- Carrés Magiques de 4
- Carrés Magiques de 5
- Usurpation du pouvoir des Mantras
- Les Ka

Les Nombres

- Introduction
- La Section Dorée
- Tableau des Séries
- Les quarante jours

Le Cycle de L´Homme

- Au Commencement était le Verbe
- Naissance de la Terre
- Adam
- Eve
- La quête de l´homme
- Réflexions
- La démographie

Conclusion

- La Connaissance
- Comment l´homme a-t-il compris Dieu ?
- Pâques 81-Belvès






Légendes et Création du Monde

Au commencement était le Chaos, inorganisé, informel.
Ne pouvant s´exprimer ainsi, l´UnitéDivine originelle fût obligée de se diviser : alors s´organisa l´Univers et fût créée, dans notre système, GEAou GAlA, première divinité représentant la Terre, non en tant que matière, mais en tant que décision de manifestation, née de la pensée divine.

GEA engendra un fils, OURANOS, dieu du Ciel, à l´origine de notre système.
Ouranos est la voûte céleste ( voûte = volume ), l´Espace, Dieu de la Lumière ( Aour, Our ) et du Souffle : ( AN en sanscrit).

Ouranos, engendré par la seule fécondation de l´Esprit, Géadescend dans le monde des Formes et pour cela épouse son propre fils afin qu´ensemble ils engendrent la Matière.
De cette union naît CHRONOS SATURNE, qui castre son père avec une faucille : le Temps apparaît.
OURANOS, fonction primitive estdétrôné car il n´a plus de raison d´être, ayant fini son travail.

Le Temps lui succède, la Création commence, Chronos va maintenant régner.
Pour la génération future, Chronos épouse sa mère devenue RHEA ( OPS en latin ).
Le nom même de Rhéa évoque le mouvement ( Réa = roue ), la succession desrythmes de la Création, que Chronos - le Temps - , règlera en cycles, en ères.
Ensemble, ils engendrent d´abord les monstres de l´Abyme, puis les Olympiens, premiers Dieux à régner sur un Univers cohérent.
Mais, Chronos-Saturne dévore ses enfants, les cycles de la création se succèderont sans cesse - Chronos les garde en lui, car il est le premier et il sera le dernier témoin de la longue fresque de la Vie.

Archiviste de l´évolution, il garde enregistré dans sa mémoire tout ce que l´homme a pu dire, penser, ou faire dans sa quête spirituelle.
Mais s´il avale les cycles, il ne dévore pas son dernier-né :Jupiter-Zeus est le premier à échapper à son père.

Chassant et détrônant son père, Zeus, le feu, la foudre, va alors descendre dans le plan matériel.
Il épouse Héra- l´Eau - qui est sa propre sœur et qui représente la Matière Primordiale.
Plus tard considérée par les Grecs comme la déesse du mariage, elle est le lien entre Haut et Bas.

Héra représente la Chûte Primordiale dans la Matière pourentreprendre la lente voie de l´Evolution : ce symbole de la chûteliée à la féminité, a toujours été préservé.
Eve fit manger la pomme à Adam ; le mot pomme se dit " malum " en latin, et il désigne aussi le mal.

Ainsi la légende, ( légende : ce qui doit être lu ) nous donne tout leProcessus de la Création qui peut-être comparé à une fée brodant sur un canevas.
- Là où l´aiguille apparaîtentraînant le fil avec elle, il y a création de matière et apparition d´un nouveau système.
-Là où l´aiguilledisparaît, il y a décréation de matière pour fairedisparaître un système dont le travail est terminé dans sa dimension.

Ainsi l´Univers, état d´équilibre, sans Alpha niOméga, illimité dans le passé et dans l´avenir, se créeet de décrée sans cesse, passant toujours d´une dimension à uneautre, d´un travail d´évolution terminé à un travail d´évolution commençant.
Ce passage s´effectuant par la porte du Vide Absolu.







Valid XHTML 1.0!