Sommaire

Introduction

- Pourquoi ce Livre ?

L´Univers

- Légendes et Création
- Les Lois de L´Univers
- Apparition de L´Univers
- Apparition et Formation de la Terre
- Cycles de la Terre - Précession des équinoxes
- Apparition de la vie

Création-décréation

- Création,décréation d´une galaxie
- Super Nova
- Vieillissement
- Charge creuse

La Matière

- Matière et Vide
- Le Jour
- Progression de la matière
- Statique
- Rien-Vide-Néant

Alchimie

- Le parcours de l´Alchimiste
- Alchimie Spirituelle

Médecine

- Santé et Rythme
- Rôle du psychisme dans la maladie
- La cigarette
- Métaux lourds
- Les guérisons magiques
- La religion du sport
- Mémoire et évolution
- Maladie et guérison mentale

Cabale

- Origine et Evolution de la Cabale
- Valeurs des lettres
- La Cabale
- Petite Ecriture
- Le Grand Alphabet

Formes et Vibrations

- Les Pyramides de Gizeh
- Représentation schématique de Kéops
- Coudée Sacrée
- Géographie Sacrée
- Formes et Sons
- Réflexions

Mantras

- Symboles 3ème et 4ème dimensions
- Symboles ou Mantras optiques
- Au commencement était le Verbe
- L´Esprit de la Lettre
- Carrés Magiques de 2
- Carrés Magiques de 3
- Carrés Magiques de 4
- Carrés Magiques de 5
- Usurpation du pouvoir des Mantras
- Les Ka

Les Nombres

- Introduction
- La Section Dorée
- Tableau des Séries
- Les quarante jours

Le Cycle de L´Homme

- Au Commencement était le Verbe
- Naissance de la Terre
- Adam
- Eve
- La quête de l´homme
- Réflexions
- La démographie

Conclusion

- La Connaissance
- Comment l´homme a-t-il compris Dieu ?
- Pâques 81-Belvès






Les Carrés de 3

Ce chapitre reprend une partie de Dies Irae, déjà traité dans " La Rosée brûle le Sel ", rappel indispensable pour bien comprendre le développement sur les carrés et la signification des mantras primordiaux.

Les Templiers ont fait figurer leur savoir par l´α et l´ω dans la croix grecque surmontée de la lettre Pce qui donnait :

iamge

La lecture inversée de ce symbole donne ORA = je prie, dans la croix. d´où les carrés :

image

Soit :
- ROS : la rosée.
- ORA : la prière.
- SAT : Dieu, représenté par les 3 lettres mères de la cabale Araméenne.
Ou encore :
- ROS
- ORA
- SAL : le sel, pour révéler l´origine alchimique de leur ordre.

On voit alors que l´eau et le sel utilisés pour le baptême chez les Chrétiens, ont la même origine : ROS ORA SAL = EAU ou ROSEE, PRIERE, SEL. Tout se tient.

Bien plus tard, un dissident des Templiers entré en possession des secrets de l´ordre, fit choix du nom de ROSENKREUZ = Croix des roses ou rose en croix et transforma le carré en celui-ci :

image


Reproduction exacte du carré des Templiers, mais où on peut lire la ROSEE ou la ROSE dans la croix, d´où ROSE-CROIX équivalent de ROSEN KREUZ.

Les nouveaux mantras nés de ces carrés sont :

  1. ROS :
    La rosée, utilisée pour le baptême chez les premiers Chrétiens, indispensables à la réalisation du sel alchimique.
    Son symbole mystique s´est perpétué à travers le temps.
    Le ROSaire est un chapelet et une fête pour les Chrétiens.
    La ROSe est le principal vitrail par ou pénètre la lumiêre du jour dans les cathédrales. La ROSace.
    La ROSe est la fleur qui représente l´amour, mais dans ces trois lettres R.O.S., il faut surtout voir : R + OS ou EROS phonétiquement, Dieu très vénéré chez les Grecs, le Dieu de l´Amour.
    Dans la mythologie phénicienne, EROS est le désir, donc le principe de la création, le désir étant cette force qui pousse les complémentarités à se retrouver.
  2. SAL :
    Le sel lui aussi a été utilisé pour baptiser chez les premiers Chrétiens.
    C´est un des trois éléments rentrant dans le Grand-Œuvre alchimique.
    SAL symbolise notre système : le Soleil est entouré de 11 planètes, tout comme l´atome de sodium dont le noyau est entouré de 11 électrons. Nos astronomes en ont identifié 9 + 1 CERES correspondant aux débris d´astéroides d´une ancienne planète + une nouvelle planète X récemment découverte.
    SAL représente également l´homme considéré comme le sel de la Terre.
    S symbolise le mouvement, placé avant Dieu : AL ou EL. On peut y voir la représentation de l´évolution spirituelle de l´homme.
  3. SAT :
    Représente les trois lettres mères de la cabale primitive, la cabale Araméenne : Aleph, Samech et Tau.
    - Aleph désigne l´Alpha, le Commencement.
    - Samech le mouvement pendant le cycle, l´Univers en marche, la Vie.
    - Tau c´est l´équivalent de l´oméga grec, la Fin du cycle.
    SAT veut dire Dieu en sanscrit et SATwa désigne le ciel dans la même langue. SATurne est la planète qui symbolise le Dieu de l´Esprit.
    Quant au mot SATan, l´homme lui a fait représenter le diable. En fait, ce mot affranchi du sens second que l´homme lui a donné veut dire : SAT de Alpha à Noum
    Dieu de la période qui va du commencement de l´initiation, Alpha, à Noum la Création ou l´ère du Verseau, période actuelle.
    SATAN dans son sens premier voulait donc désigner le nom d´un Dieu lié au Temps, au Cycle. Période parcourant l´époque de NOE ou NOA jusqu´à notre ère.
    Ce mot primitivement sacré a été endiablé, invention des hommes pour trouver le " bouc émissaire ", la justification et l´excuse de ses agissements.
    Si SATAN est réellement devenu un égrégore mauvais, une puissance invoquée pour la malfaisance, c´est du fait que cette puissance a été crée de toutes pièces par les pensées des hommes cristallisées sur son nom.
    Si le diable existe, c´est l´homme qui l´a créé !!
  4. AST :
    Toujours les 3 lettres mères Araméennes dans un ordre différent. Leur symbolisme d´élévation est retrouvé dans les mots suivants:
    - ASTres, ASTral. AST qui veut dire l´être.
    - ASTo le protecteur.
    - ASTarté, déesse.
    Tous ces mots évoquent le Ciel et l´Esprit.

    Si les carrés dérivés, précédemment mentionnés ont été créés de toute pièce par des groupes opportunistes désireux de s´approprier la magie et la puissance d´un verbe, le vrai carré sacré n´a jamais été la propriété de qui que ce soit.
    Les initiés avaient tenu a en faire le symbole d´une connaissance préservée à jamais, accessible seulement à celui qui sait la déchiffrer.
    Ce mérite n´a jamais été l´apanage d´une secte, d´une religion ou d´un mouvement quelconque !
    Il appartenait au solitaire, au chercheur sincère, à celui qui de tout temps cherchait la vérité hors des chemins battus, à l´initié, initié par son propre travail, sa propre quête et non par un rituel, une magie ou un savoir trouvé dans les livres.








Valid XHTML 1.0!