Sommaire

Intoduction

- Quand le Temps est venu
- Une fois par cycle

Alchimie

- Blason Alchimique
- Symbolisme du langage alchimique
- Planètes et métaux
- Azoth
- Le Soufre
- Le Sel
- Le Mercure
- Le Grand Œuvre
- Dénomination de ceux qui œuvrent

Cabale

- Introduction à la Cabale
- Grand Livre du Monde
- Solstice d´Hiver
- Alchimie Divine
- Cabale
- Cabale et Carrés Magiques
- Lettres Mères et le Sacré
- KA-BA-L´AKH

Mantras

- Au commencement était le Verbe
- Les effets du Verbe
- Dies Irae
- Les Mantras

Formes-Vibrations

- Formes Vibrantes de la Nature
- Univers des Formes 1ère Partie
- Univers des Formes 2ème Partie
- La Septième Merveille du Monde
- Formes, Résonances et Vibrations 1ère Partie
- Formes, Résonances et Vibrations 2ème partie
- Arche d´Alliance
- Gisors et Chartres

Nombres

- Les Quarante Jours
- Les Séries

Médecine

- Terre des Hommes
- Plomberie Divine
- Métaux Alchimiques et Santé
- L´Eau
- L´Eau Vibrée
- Le Yoga
- l´OR Potable

Réflexions

- Saturne
- Démarche spirituelle
- Culture
- Naissance d´Adam
- Evangile des Egyptiens
- Réflexions
- Matérialisme et Dieu

Conclusion

- Le prix des choses
- Le livre s´achève enfin





L'Univers des Formes.
Première partie

L´Univers est né de la structuration de Dieu.
Il est issu d´une seule et même puissance et résulte du décalage entre le Principe Primordial et le Temps :
Au commencement, Rien. Le Néant des technocrates. Rien de visible, rien de palpable : la Nuit, Nyx, visage des ténèbres, univers noir, sans vie, représentée par un trait noir, vertical ou horizontal, ou par une virgule : le YIN de la tradition extrême-orientale ou le YOD des Indo-européens.

image

C´est le Principe Premier, La Pierre Angulaire du Cosmos, impalpable et invisible.
Nous l´appellerons anti-matière, univers en récession arrivé à son apogée, formidable énergie représentant tout l´univers, tourbillonnant, s´enroulant en spirale autour d´un point central : un trou noir, "souffle expirant de Dieu".

Puis, sa densité parvenue à son maximum, énorme, il y eut éclatement, lumière vive, éclatante, fulgurante : figuration de la matière représentée par un trait blanc, le YANG, opposé et complérnentaire du YIN et du YOD.

image

La loi de transmutation le veut ainsi : Rien ne se perd, rien ne se crée, seuls la forme et l´aspect changent.
Quand le Module d´Or fut atteint dans la spirale, au bout du 17ème jour, la jonction put se faire entre le jour et la nuit.

image

Et les deux réunis : C´est la représentation du YIN et du YANG, et du G : X en alphabet rune, qui sont symbolisés par la première lettre de tous les alphabets : le A, Alpha, Aleph, représenté par :

- le signe sacré rune qui a donné le F:

image

- et le triangle

image

Pendant cette période, nulle vie, nulle manifestation matérielle à l´exception des ténèbres et de la lumière.
Dieu, pendant un temps change d´aspect et retourne à son état primitif, comme pour oublier toutes les vicissitudes que lui a données son expansion.
Quand, enfin, la matière fut visible et que les systèmes solaires furent créés, l´univers prit forme, comme pour délimiter la structure même de Dieu, en partant du tracé de la lettre A.
Il est symbolisé par le compas qui tourne et trace autour de son point central la limite du visible de l´Univers.
C´est ainsi que le O est né, l´Oméga, la limite et non l´infini.
Alors, des lettres initiales et terminales des trois Langues Sacrées - Araméen, Grec, Latin - est né AZOTH.
Trinité des trois A, du commencement à l´infini...
Tout est prévu pour recevoir l´Esprit auquel les cerveaux servent de supports dans les différents mondes.
Le E, est issu de la mortalité de l´homme et figure le corps. C´est la cinquième lettre, sans laquelle les autres n´existeraient pas.
Dieu est alors dans sa plénitude et l´homme l´appellera IVAOE.
Dans la sphère céleste, pourtant, le serpent OUROBOROS être sans fin et sans point fixe, l´homme l´a représenté par un S.

C´est la représentation des deux moitiés de O.

image

L´endroit et l´envers de l´infini. Ces deux moitiés sont réunies par une de leurs extrémités, comme le jour et la nuit, en une ligne continue : le serpent est constitué et la lettre S construite, constructive.
Elle définit la fonction, le changement.
Elle est l´intermédiaire entre le commencement A, Dieu dans toute sa perfection, et l´infini O, oméga.
Le Thau hébreu et le Z latin représentent l´équivalent de l´Oméga grec :
- Thau, la croix ansée, est le signe de la Fin.
- Z, est le serpent en miroir cassé, mais aussi le IOD araméen. C´est le jour et la nuit, et leur jonction représente le mouvement, non refermé sur lui-même.

Seul, le A est toujours premier et unique.
On comprend alors pourquoi les lettres A. S. T. ont été choisies comme lettres constructives de la Cabale sacrée araméenne.
De plus, en sanscrit, le mot SAT désignant l´être est l´anagramme de AST. Ces trois lettres désignent Dieu mais ne constituent pas son nom divin.
Quand les trois éléments divins sont en accord, on a la lettre :

image

ou simplement le triangle équilatéral.
On devine pourquoi tant de sociétés dites secrètes et autres ont pris le symbole du triangle pour emblème. Mais utiliser un signe de cette importance sans en connaître l´origine est sacrilège.

Quand un élément change dans le triangle sacré, celui-ci devient isocèle et alors l´énergie apparaît.
C´est la Vie dans la forme, ce qui explique, entre autres, pourquoi, dans une pyramide Phi, de type Chéops, on a des effets produits par l´énergie due à sa forme et elle se concentre à un certain niveau.

Si vous connaissez la théorie de la relativité, vous savez que la modification de la masse donne naissance à une énergie correspondante, d´où la formule E = MC2, formule connue mais dont la démonstration n´est possible qu´à quelques physiciens...

Or, vous savez maintenant que la trinité première est le résultat de la juxtaposition de la Nuit, du Jour et de l´Espace qui les relie.
Ou si vous voulez , de façon plus précise :
- de la Masse,
- de l´Espace
- et du Temps,
chacune de ces trois parties étant égales et représentant un triangle équilatéral parfait.
La trinité initiale, on pourrait dire celle de l´anti-matière, est la représentation de Dieu dans son Espace le plus réduit.
On a :
- la Matiére égale à : ± 0
- l´Espace égal à : ±
- le Temps égal à : ± 0

C´est Dieu seul, rien d´autre, Tout est en lui.

Si l´énergie nous paraît nulle, inexistante, c´est que nous sommes nous-mêmes, incapables de la comprendre, de la subir, aveuglés par le matérialisme et les contingences.

image

Aussitôt que l´un des trois principes est modifié quantitativement, une énergie se développe en rapport de la modification apportée et alors un volume apparaît, la base étant la trinité primitive modifiée, le sommet, l´énergie apparente.

  1. Si c´est le Temps qui est modifié, il y a déplacement, donc énergie.
  2. Si c´est la Masse, il y a travail, donc énergie.
  3. Si c´est l´Espace, il y a mouvement, donc énergie.
image

Si les trois éléments le sont tous ensemble, dans n´importe quel sens, l´énergie sera considérable.

En partant du Dieu primordial, on peut dire que tout ce qui est énergie est fonction d´un des trois éléments essentiels, et par suite, fonction de Dieu.

On comprend alors pourquoi les maîtres qui ont formé les lointains prêtres d´Egypte ont fait construire les pyramides.
Ils recherchaient dans ces formes l´énergie divine, car dans tout monument conçu intelligemment, en fonction d´une forme résonnante, ils récupéraient l´énergie dégagée en un point bien défini situé sur l´axe du triangle équilatéral primitif, à une distance séparant la base et ce point rigoureusement égale à celle qui sépare les hauteurs des deux triangles.
(voir schéma : chapître pyramide) C´est pourquoi on a construit à des fins mystiques, en premier lieu, la forme pyramidale, intermédiaire entre l´homme et l´Esprit.
L´Arche d´Alliance répond à ce principe sacré. Dans sa construction, on a tenu compte du facteur déplacement qui correspond à la vibration de l´homme, donc à Phi, d´où ses dimensions au chiffre d´or.

Tout est issu de la trinité primordiale énergie divine incommensurable, inaccessible à l´homme qu´il définit alors comme néant.






Valid XHTML 1.0!