Sommaire

Intoduction

- Quand le Temps est venu
- Une fois par cycle

Alchimie

- Blason Alchimique
- Symbolisme du langage alchimique
- Planètes et métaux
- Azoth
- Le Soufre
- Le Sel
- Le Mercure
- Le Grand Œuvre
- Dénomination de ceux qui œuvrent

Cabale

- Introduction à la Cabale
- Grand Livre du Monde
- Solstice d´Hiver
- Alchimie Divine
- Cabale
- Cabale et Carrés Magiques
- Lettres Mères et le Sacré
- KA-BA-L´AKH

Mantras

- Au commencement était le Verbe
- Les effets du Verbe
- Dies Irae
- Les Mantras

Formes-Vibrations

- Formes Vibrantes de la Nature
- Univers des Formes 1ère Partie
- Univers des Formes 2ème Partie
- La Septième Merveille du Monde
- Formes, Résonances et Vibrations 1ère Partie
- Formes, Résonances et Vibrations 2ème partie
- Arche d´Alliance
- Gisors et Chartres

Nombres

- Les Quarante Jours
- Les Séries

Médecine

- Terre des Hommes
- Plomberie Divine
- Métaux Alchimiques et Santé
- L´Eau
- L´Eau Vibrée
- Le Yoga
- l´OR Potable

Réflexions

- Saturne
- Démarche spirituelle
- Culture
- Naissance d´Adam
- Evangile des Egyptiens
- Réflexions
- Matérialisme et Dieu

Conclusion

- Le prix des choses
- Le livre s´achève enfin





Formes, Résonnances, Vibrations
Deuxième Partie.


Vibrations et Energie

L´infiniment grand est le Un, clos.
Le milieu en est la Vie.
L´infiniment petit est Création.

Du tourbillon des sphères naissent la Connaissance, la Loi.
Les vibrations et les rythmes ont engendré notre propre système.

Quand il y a eu résonance, l´homme a succédé à l´hominien.
Loi cosmique qui régit l´infiniment petit et l´infiniment grand.
Ce Schéma Originel sera le Schéma Dernier.

Rien ne peut s´y soustraire, il sera.
L´homme tente de le contrefaire, il sera.
L´homme le défait, il sera.
Malgré le Yin et le yang destructeurs, il sera.


Depuis le Verseau, il y a 25.920 ans, un cycle s´est écoulé et ce schéma s´est inscrit dans la mémoire.
Pendant 12.500 ans il a été, depuis 12.500 ans il n´est plus, mais sera à nouveau.
Au chaos succède la création Noum.
Son symbole a été mainte et mainte fois modifié : eau, verseau, urnifer, Adam, Saturne, Chronos, Osiris...

Il a toujours été personnifié par le Temps et l´Eau et symbolisé par la lettre N, point de contact de la petite et de la grande sphère.

L´énergie, le point milieu ou mémoire, est symbolisé par la lettre G, soit la lettre X en écriture sacrée, le Thau des Hébreux, le IOD primordial.

En haut, à la verticale du point N, sur le bord supérieur du cercle, Alpha et Oméga.

Il est à signaler que la lettre G, X en rune, est constituée de deux I croisés, donc en travail. Car la croix en Alchimie est le signe du travail.

La particule élémentaire comparable à un proton sans électron est composée d´une cellule sphérique contenant une boule dont le diamètre est égal au rayon de celle-là.
La petite sphère intérieure circule dans le vide, de la plus grande autour du point G, qui en est le centre.
La différence de vitesse des deux sphères, animées l´une et l´autre du même mouvement de rotation, donne le point N, point de contact, de frôlement des deux sphères, caractérisé par une polarité négative.

image


Cette polarité négative, ponctuelle peut s´étendre à la superficie de la grande sphère par l´augmentation de la vitesse de la petite par rapport à celle de la grande.

Un proton devient négatif quand la petite sphère tourne à une très grande vitesse par rapport à celle qui la contient.

Le point N, où apparaît la polarité négative se multiplie sur toute la surface de la grande sphère dans un temps donné et de ce fait, le proton positif à l´origine, change de signe.
Si la vitesse de la petite sphère diminue, le proton a tendance à redevenir positif, ce qu´il est d´ailleurs quand les vitesses sont égales.
Il n´y a pas de neutron, si ce n´est par le jeu d´un équilibre entre les charges positives ou négatives d´un proton.

L´énergie apparente se situe au centre de la grande sphère, c´est-à-dire à son point G, le Iod primordial.
Notez que ce qui est valable pour l´infiniment petit, l´est aussi pour l´infiniment grand.

Le point G étant la représentation du facteur Temps, ce point central, à l´arrêt, personnifie l´énergie en puissance.
Le déplacement des sphères lui donne son caractère, c´est-à-dire la Vie.
C´est le tourbillonnement de ce point, dû au déplacement des sphères qui crée l´Espace, l´énergie résultante, la Masse.

La multiplication de ces protons donne, en conséquence, la structure des atomes.
La classification périodique des éléments de Mendéléiev n´est pas une classification due aux hasards de la nature. Elle répond à une loi établie à partir de la vitesse des sphères et de leurs réactions en fonction de leurs affinités.

En réalité, c´est le Temps à partir d´un temps donné qui donne la vitesse interne des sphères, et c´est cette vitesse qui leur donne leur spécificité.
La progression des éléments est faite au nombre d´or.
C´est une Loi.
Et si l´on peut affirmer que l´hydrogène est le corps le plus simple, c´est parce qu´un atome d´hydrogène est composé d´un proton et d´un seul électron.

Mais, il y a encore plus simple :
C´est le proton seul qui est à l´origine, celui qui est l´énergie.
L´électron est, simplement là, pour personnaliser l´atome. C´est l´énergie résiduelle du proton qui, à une vitesse donnée, donne naissance à un seul électron dont la polarité négative est due à la vitesse de son " père ", le proton.
S´il va plus vite, il donnera naissance à plusieurs électrons et la nature de l´atome en sera changée.

L´électron est une émission d´énergie condensée, créée par le proton.

Toute sphère engendre une énergie à une vitesse donnée.

Quand il est en résonance, le proton se stabilise. Après avoir éjecté ses électrons, il reprend sa polarité première, positive.

On peut dire qu´un proton est une forme qui, à l´arrêt, n´émet rien et, quand le Temps la met en mouvement, elle devient négative, expulse un ou plusieurs électrons sous forme d´énergie. Satellisés, ils gravitent autour de lui. Vidé de son potentiel négatif, le proton redevient positîf.

Le neutron, lui, est un proton qui a conservé, pelliculairement, un potentiel égal de posîtivité et de négativité.

L´Alchimie, intervient sur l´atome, en négativant par la fonction Temps, les protons, de ce fait, peuvent changer de polarité et éjecter un nouvel électron.
La Masse change et la transmutation commence.

De stable qu´il était, le corps devient instable et peut changer de structure à la demande.





Valid XHTML 1.0!