Sommaire

Intoduction

- Quand le Temps est venu
- Une fois par cycle

Alchimie

- Blason Alchimique
- Symbolisme du langage alchimique
- Planètes et métaux
- Azoth
- Le Soufre
- Le Sel
- Le Mercure
- Le Grand Œuvre
- Dénomination de ceux qui œuvrent

Cabale

- Introduction à la Cabale
- Grand Livre du Monde
- Solstice d´Hiver
- Alchimie Divine
- Cabale
- Cabale et Carrés Magiques
- Lettres Mères et le Sacré
- KA-BA-L´AKH

Mantras

- Au commencement était le Verbe
- Les effets du Verbe
- Dies Irae
- Les Mantras

Formes-Vibrations

- Formes Vibrantes de la Nature
- Univers des Formes 1ère Partie
- Univers des Formes 2ème Partie
- La Septième Merveille du Monde
- Formes, Résonances et Vibrations 1ère Partie
- Formes, Résonances et Vibrations 2ème partie
- Arche d´Alliance
- Gisors et Chartres

Nombres

- Les Quarante Jours
- Les Séries

Médecine

- Terre des Hommes
- Plomberie Divine
- Métaux Alchimiques et Santé
- L´Eau
- L´Eau Vibrée
- Le Yoga
- l´OR Potable

Réflexions

- Saturne
- Démarche spirituelle
- Culture
- Naissance d´Adam
- Evangile des Egyptiens
- Réflexions
- Matérialisme et Dieu

Conclusion

- Le prix des choses
- Le livre s´achève enfin





Dénomination de ceux qui OEuvrent.
Ou qui sont censés œuvrer en Alchimie

Il est temps de mettre les choses au point et de démystifier certains qui se prétendent alchimistes.

Quand on parle de spagirie, l´on doit savoir que ce mot désigne la manière d´extraire et de rassembler les éléments contenus dans les plantes pour en faire une panacée.
Paracelse, créateur de ce mot, était entre autre, spagiriste et faisait l´alchimie des plantes.

Quand un même personnage travaille les métaux à des fins médicales, thérapeutiques et qu´il utilise le sel ou le soufre philosophiques et, comme c´est le cas avec l´or potable, la teinture de l´or, il est alors alchimiste et comme il a œuvré pour le bien de l´homme, il mérite le titre d´adepte.

Contrairement à ceux qui se disent alchimistes, l´adepte n´est pas celui qui accomplit le Grand-Œuvre.
Il exploite les vertus du sel, du soufre ou du mercure pour soigner ses semblables et aider les pauvres gens.
Celui qui fabrique l´or pour un monarque n´est pas digne du nom d´adepte.
C´est un "politique" doublé d´un opportuniste, en un mot, un vil alchimiste qui souvent a pu se procurer de la poudre de projection par vol ou d´autres moyens peu honorables.

Le Grand Œuvre est l´expérience décisive qui permet à celui qui cherche, de savoir enfin qui il est, de se révéler à lui-même.
Le but final de cette opération n´est pas l´or que l´on peut fabriquer.
C´est une expérience doublée d´une épreuve.

Il y a ceux, qui se disent alchimistes et qui font partie de sociétés, de confréries, condition nécessaire et suffisante pour se parer d´un nom qu´ils ne méritent pas !
L´alchimiste n´appartient pas à un groupe, à des sociétés déclarées : c´est un travail, un cheminement, une épreuve solitaire et le savoir qu´elle confère à celui qui œuvre se mérite.
Les travaux d´Hercule, la quête du Graal et bien d´autres légendes illustrent assez bien cette expérience humaine.
Il n´existe pas de syndicats d´alchimistes avec des statuts...

On assiste, à l´heure actuelle, à la prolifération de groupes qui, ignorants de la materia prima, font choix de fiente, de tartre ou de sels d´écurie, voire même sels de morts, pour répondre à leurs affinités, à leurs goûts ou à leur rêve... La gamme est étendue, certains préfèrent le cinabre ou la pyrite de fer.
Ce ne sont ni sulfures de mercure ou de fer qu´il faut travailler, mais le mercure et le fer purs qu´il faut utiliser !

Ces personnages, ne sont que des faiseurs de vent, d´où le nom de souffleurs...






Valid XHTML 1.0!