Sommaire

-   Préface

-  Il y a bien longtemps

-  L´homme a-t-il depuis toujours été en conflit avec ses frères ?

-  Les Cathares

-  Des philosophes aux grandes révolutions

-  Histoire et fascisme

-  L´homme face à la religion

-  Quel est le sens du diable ?

-  L´Information

-  Vision juste - enfer & paradis

-  Si l´homme voulait être digne

-  Société autoroute

-  Le Cirque

-  Exister et Responsabilité

-  Le Mal de la Société

-  Quand l´habit fait le moine

-  Soit Babel et tais-toi !

-  Chauvinisme

-  Existence et recherche de Dieu

-  Liberté et l´Informatique

-  Le Clonage

-  Quelle place pour un "Don du Ciel" dans nos sociétés ?

-  La Quatrième Dimension

-  Si Moïse m´étais conté

-  Alchime - Alchimie divine

-  Divine Société

-  Conscience et finalité

-  Et parce qu´ISIS après la mort d´OSIRIS...

-  La Mort Satanisée

-  L´Anté-Christ

-  Paraboles

-  Hiéroglyphes

-  SIL

-  Occident-Saturne

-  Connaissance des anciens dans l´antiquité

-  Le Soleil et les pyramides

-   La Rose des Temps

-  Pourquoi a-t-on fait naître Jésus en l´an zéro?

-  Est-il normal que sciences et religions soient incompatibles ?

-  Déplacement du Soleil dans l´année

-  Le Huit Solaire

-   Le Déluge et ses correspondances avec les fêtes de Pâques

-  Références à certaines données romaines

-   L´auteur

-   Pourquoi ce livre





L'Information sans commentaire.


Les émissions de télévision ou de radio ne sont que le reflet des désirs de certains : qu´ils soient jeunes, adultes ou croûlants, tous cherchent à se justifier.

Quel rôle joue l´information ?

On retrouve toujours à la télévision les mêmes invités, les vedettes consacrées, les élus qui se congratulent, très contents de leur pet !
Ils sont heureux de pouvoir s´imposer, se faire admirer, minauder, faire le pitre et clamer leur supériorité, heureux de gueuler, de hurler en croyant qu´ils savent chanter !
Quand on voit leurs sourires satisfaits, leur fatuité, on pourrait penser que si tous ces " adorés " se voyaient réellement tels qu´ils sont, ils seraient atterrés, foudroyés.
Aucun d´entre eux ne s´en relèverait.
Il est dommage que cette épreuve de vérité leur soit épargnée, car ils n´existent que dans leur rêve, rêve qui est le cauchemar de la société.

Leur besoin de se montrer, gesticuler, faire le pitre met en évidence leur inconscience, leur médiocrité et démontre qu´en réalité ils sont mal dans leur peau.
Vaniteux, ils ne laissent pas la place à d´autres et envahissent le petit écran.
On a vu des spécialistes de la météorologie devenir nerveux, voire hystériques en commentant les prévisions ; ils s´en prennent au temps : printemps pourri, temps de chien, été minable, on n´a plus de saison, c´est la pentecôte de la Toussaint, etc... Ils ne s´interrogent pas et pourtant la pluie, le vent pourraient être en fin de compte le reflet de leur bêtise, une partie infime de ce qu´ils méritent..

Le fait d´être admirés ou de le croire devrait représenter pour ces pantins, un avantage suffisant. En contre-partie ils devraient se contenter du salaire minimum au lieu d´empocher des fortunes ! Il devrait en être de même des représentants du peuple !
Afin de donner l´exemple, ils ne devraient gagner que le minimum et bénéficier en complément du restaurant ou de la cantine gratuite... Ils seraient alors des représentants dignes de ceux qu´ils défendent et non des pantins auto-satisfaits, gonflés d´orgueil de remplir une fonction gratifiante et posséder un diplôme qui, en réalité leur ôte toute responsabilité.
En réalité ils n´assument pas leurs actes et ne respectent pas leurs promesses. Ils condamnent la publicité mensongère, mais à quand leur propre condamnation ?
Nos prisons sont remplies de gens qui ont commis des délits moins graves que les leurs.
Il serait bon de changer de prisonniers.

Le rôle de l´information - qui devrait être impartiale - est de dénoncer.

Mais en réalité que dit-elle, que dénonce-t-elle à travers tous ses invités ?
Quelle vérité fait-elle apparaître?
Elle annonce par exemple que l´on a déversé du vin sur les routes, ou des tonnes de melons, ou des camions de tomates, mais sans faire de commentaires.
Or " sans commentaires ", n´est-ce pas prendre la responsabilité de tels actes en les cautionnant?

Pourquoi n´incite-t-elle pas les victimes à se défendre, car ce que l´on tolère des uns, on peut le tolérer des autres : brûler les mâts, arracher les vignes, brûler des tracteurs en contre partie de rails arrachés, bloquage des routes.
Œil pour œil, dent pour dent !.C´est pourtant leur devise. Pourquoi ne pas la clamer ?

Qui paie ces dégâts ?
Qui paie ceux qu´occasionnent les étudiants qui cassent tout ? Certainement pas eux !
Comment pourront-ils prétendre un jour soigner les malades, enseigner et respecter l´individu. En acceptant cela, l´homme démontre qu´il est presque mort.
Disparaîtra-t-il ayant en poche son billet d´entrée au stade pour un dernier match ?
Abruti par le rock, dansera-t-il l´ultime danse macabre en gesticulant ?
Il y a peu de temps cette façon de faire aurait été l´indice d´une folie entraînant automatiquement l´internement.

Si l´on veut un jour changer la télévision, il faudra tout supprimer, sans hésiter !







Valid XHTML 1.0!