Sommaire

-   Préface

-  Il y a bien longtemps

-  L´homme a-t-il depuis toujours été en conflit avec ses frères ?

-  Les Cathares

-  Des philosophes aux grandes révolutions

-  Histoire et fascisme

-  L´homme face à la religion

-  Quel est le sens du diable ?

-  L´Information

-  Vision juste - enfer & paradis

-  Si l´homme voulait être digne

-  Société autoroute

-  Le Cirque

-  Exister et Responsabilité

-  Le Mal de la Société

-  Quand l´habit fait le moine

-  Soit Babel et tais-toi !

-  Chauvinisme

-  Existence et recherche de Dieu

-  Liberté et l´Informatique

-  Le Clonage

-  Quelle place pour un "Don du Ciel" dans nos sociétés ?

-  La Quatrième Dimension

-  Si Moïse m´étais conté

-  Alchime - Alchimie divine

-  Divine Société

-  Conscience et finalité

-  Et parce qu´ISIS après la mort d´OSIRIS...

-  La Mort Satanisée

-  L´Anté-Christ

-  Paraboles

-  Hiéroglyphes

-  SIL

-  Occident-Saturne

-  Connaissance des anciens dans l´antiquité

-  Le Soleil et les pyramides

-   La Rose des Temps

-  Pourquoi a-t-on fait naître Jésus en l´an zéro?

-  Est-il normal que sciences et religions soient incompatibles ?

-  Déplacement du Soleil dans l´année

-  Le Huit Solaire

-   Le Déluge et ses correspondances avec les fêtes de Pâques

-  Références à certaines données romaines

-   L´auteur

-   Pourquoi ce livre





Les Cathares.


Les Cathares, ne disposant pas à leur époque, d´une compréhension intellectuelle d´un niveau suffisant, avaient une conception injuste de l´humanité et de la raison d´être de l´homme.
Ils pensaient que son passage sur terre était un enfer, un mauvais moment à passer. Ils subissaient la matière et de ce fait, en étaient arrivés à la conclusion que Dieu existait bien, mais ailleurs que sur terre.
Il fallait donc mourir pour y accéder, ce qui explique qu´ils pouvaient aller au bûcher en chantant et mouraient en extase.

Leur but était Dieu et ils étaient, malgré tout, proches de lui car ils avaient compris que la matière, la chair, n´étaient qu´une étape. Mais ils ne se rendaient pas compte que le fait de trouver injuste et infernal leur passage sur terre, les amenait à concevoir un Créateur sadique qui leur imposait cette épreuve, alors qu´il n´y était pour rien.
Seul l´homme est responsable de l´enfer qu´il a créé avec ses injustices, sa haine, sa cruauté, etc...

La Vérité n´est pas forcément celle que l´on croit comprendre.
S´ils avaient eu une meilleure compréhension, ils auraient su que leur vie sur terre leur donnait la possibilité de comprendre l´origine de l´homme, de comprendre la nature, les éléments.
Ils auraient su qu´ils devaient tout faire pour finir ce cycle dans la matière.
Ils auraient même pu rendre l´homme meilleur, plus tolérant, moins égoïste et accepter la vie avec confiance et joie.
Ils seraient sans doute morts quand même puisqu´ils étaient persécutés, mais ils auraient peut-être accepté cette mort différemment. Le fanatisme ne vaut rien : c´est la façon de mourir qui compte.
Car, le fanatique, qu´il soit communiste, religieux, chrètien, juif, boudhiste ou musulman est capable d´assassinats, de génocides et autres actes criminels et fous !

Un travail ne peut être utile qu´avec la compréhension, la mémorisation, la prise de conscience, et elles ne peuvent se faire que du vivant d´un individu.
Le nouveau cycle ne peut s´accomplir qu´avec des personnes vivantes.

Il est difficile de formuler une critique à l´encontre des cathares, car ils faisaient partie de ceux qui étaient les plus proches de Dieu, après avoir eu le courage de critiquer les dieux déjà existants. En ce sens ils étaient supérieurs aux Vaudois qui eux, acceptaient le dieu des Chrétiens.
Pour la religion en place, qui elle, représentait réellement l´image du diable, on ne peut nier que les Cathares étaient indésirables. Ils ont été brûlés, c´est le sort réservé à tout prophète ou à toute personne ayant la possibilité de prouver aux autres qu´ils sont dans l´erreur. Ils ont été tués jusqu´au dernier car ils représentaient un danger potentiel pour la chrétienneté.
Il faut bien comprendre que le seul reproche que l´on peut faire aux cathares c´est d´avoir cru que Dieu avait pu intervenir sur terre pour créer l´inégalité.
Il faut aborder les choses avec simplicité mais avec la cruauté de la vérité pour une compréhension maxirnale. Si un Cathare existait à l´heure actuelle, il aurait peut-être une autre conception et serait encore plus proche de la vérité.

Le cycle de l´homme intellectuel et matérialiste ne doit pas se confondre avec celui de l´homme qui va chercher à évoluer pour redonner à Dieu la compréhension de ce qu´il a appris dans la matière.
Ce sont deux choses différentes. Tel qu´il est actuellement, l´homme ne peut pas aller plus loin : il faudra qu´il se modifie.
Si les Cathares avaient survécu, actuellement il n´y aurait plus de Chrétiens car ils avaient une conception plus proche de la vérité. Leur façon de vivre en union libre, les idées qu´ils émettaient pour le non-enfantement (Ils ne tuaient pas pour cela les bébés venus au monde mais préconisaient l´avortement.) prouvent qu´ils avaient une compréhension des paroles de Jésus, meilleure et plus proche de la vérité que celle des chrétiens.
Ils auraient pu faire valoir leur doctrine après l´avoir remise en question. Leur communauté se serait agrandie, la société aurait suivi et la vie serait devenue plus agréable, les impecfections dont ils étaient porteurs ayant disparu. Ils n´auraient pas eu à critiquer la société qui serait devenue vivable.
Actuellement, la population mondiale serait peut-être d´un milliard maximum.
Le drame, c´est que les Cathares sont morts désespérés, sans avoir compris, alors qu´ils ont fait un travail qui reste dans la mémoire ; ils représentaient un transit par lequel les hommes auraient dû passer normalement. Tout a été fait pour empêcher le Catharisme de s´épanouir, tout le monde a été d´accord pour le supprimer.

La langue des Cathares n´a rien à voir avec la langue d´Oc qu´ils ne parlaient pas systématiquement et qui est uniquement un folklore local. Ceux qui se disent Cathares à l´heure actuelle et qui ont gardé les mêmes rites qu´en l´an 1000, sont loin de la vérité, la doctrine n´ayant pas évolué depuis.
Les vrais Cathares sont ceux qui ont été brûlés à Montségur et non les prétendus cathares actuels. Une erreur qui était pardonnable à une époque, faute de compréhension et de renseignements complémentaires, est actuellement une insulte à Dieu.

C´est dans la Vie que l´on peut participer à l´évolution et non dans la Mort !






Valid XHTML 1.0!