Sommaire

-   Préface

-  Il y a bien longtemps

-  L´homme a-t-il depuis toujours été en conflit avec ses frères ?

-  Les Cathares

-  Des philosophes aux grandes révolutions

-  Histoire et fascisme

-  L´homme face à la religion

-  Quel est le sens du diable ?

-  L´Information

-  Vision juste - enfer & paradis

-  Si l´homme voulait être digne

-  Société autoroute

-  Le Cirque

-  Exister et Responsabilité

-  Le Mal de la Société

-  Quand l´habit fait le moine

-  Soit Babel et tais-toi !

-  Chauvinisme

-  Existence et recherche de Dieu

-  Liberté et l´Informatique

-  Le Clonage

-  Quelle place pour un "Don du Ciel" dans nos sociétés ?

-  La Quatrième Dimension

-  Si Moïse m´étais conté

-  Alchime - Alchimie divine

-  Divine Société

-  Conscience et finalité

-  Et parce qu´ISIS après la mort d´OSIRIS...

-  La Mort Satanisée

-  L´Anté-Christ

-  Paraboles

-  Hiéroglyphes

-  SIL

-  Occident-Saturne

-  Connaissance des anciens dans l´antiquité

-  Le Soleil et les pyramides

-   La Rose des Temps

-  Pourquoi a-t-on fait naître Jésus en l´an zéro?

-  Est-il normal que sciences et religions soient incompatibles ?

-  Déplacement du Soleil dans l´année

-  Le Huit Solaire

-   Le Déluge et ses correspondances avec les fêtes de Pâques

-  Références à certaines données romaines

-   L´auteur

-   Pourquoi ce livre





Chauvinisme

Quand on veut justifier ses appartenances ou ses origines, race, nation ou religion, on défend avant tout, sa langue, son patois, son folklore dont les vieilles chansons, les coutumes, les costumes, les rites représentent - du moins on veut le démontrer - un héritage qu´il faut nécessairement préserver.
Tout est pris en compte.
L´architecture, même si elle ne représente qu´une prison, qu´un bastion de souffrance, a sa note de sentimentalité. On sélectionne le bon héritage du mauvais, s´appropriant l´un et se déchargeant de l´autre. On veut oublier le mal fait dans le passé et si les mêmes faits sont encore d´actualité, on n´en prend aucune responsabilité. On ne veut pas reconnaître les dettes mais uniquement ce qui est monnayable.
Aujourd´hui, la responsabilité est strictement une valeur bonne pour les assurances !
Cette facilité de choix permet encore au chrétien de se croire bon alors qu´un nombre infini de victimes devrait peser sur sa conscience. Ceux qui ont été brûlés devant les églises, ceux qui ont souffert le martyr, n´éprouvent sûrement pas le même sentiment en regardant un clocher que ceux qui ont été complaisants avec les tortionnaires !..
Le comble de l´ironie, dans certains faits actuels, c´est de voir l´autorité chrétienne ouvrir un musée, petit il est vrai, où elle expose des instruments ayant servi au supplice de trois cent soixante-dix martyrs, avec dessins et textes à l´appui, précisant que toutes ces victimes étaient des prêtres évangélisateurs. Essayant de faire oublier par ces images, un passé bien lourd d´atrocités commises, justement par ces campagnes d´évangélisation forcée. Ceci devant compenser cela !
Ces religieux, oublient tout simplement de dire que ces peuples ne demandaient pas à être évangélisés, et que si missionnaires et inquisiteurs n´étaient pas allé très au-delà des limites de l´acceptable, l´église n´aurait pas eu à déplorer ces excès en retour.

Le chauvinisme, très répandu dans le monde et particulièrement en France, a pour trait caractéristique de s´arrêter à soi, d´essayer de se justifier à tout prix, même si cela est totalement aberrant.
Il est vrai que des Espagnols, Portugais ou Italiens s´installant en France, s´intègreront pour la plupart sans problème. Le chauvinisme ne jouant pas ou presque pas envers eux.
Pourquoi ?
Simplement parce qu´ils répondent aux deux principaux critères d´adoption :
- La fréquentation de l´église et de son curé.
- Le renoncement au bénéfice du droit de vote.
Quant aux musulmans, n´appartenant pas à la même religion, ils sont considérés comme des étrangers.
Cependant, si des Français ne fréquentent ni église, ni curé et s´ils ont droit de vote, tout change !
Avec impudence, ils sont alors catalogués, traités comme des étrangers, des indésirables, des bouffeurs de pain.. et cela, même s´ils travaillent, possèdent un bien ou viennent du département voisin.
Comme par enchantement, tolérance, bonté, sagesse, honnêteté se sont transformés en intolérance, méchanceté, calomnie et malhonnêteté.
Tel est le visage de ceux qui se disent honorables et qui en réalité représentent le diable dans toute sa noirceur.
Combien de villes en pays d´Oc ont été autrefois saccagées et pillées, les habitants massacrés et remplacés par les auteurs de ces crimes, à savoir ... les chauvins d´aujourd´hui !
Non rassasiés d´avoir tué au nom du Christ, ils continuent de le faire au nom de leur politique : Saint Dominique, protégez-nous de ces païens !






Valid XHTML 1.0!