Sommaire


-   Histoire de Belvès - Découvertes

-   Belvès & les Templiers

-   Belvès & la Pyramide

-   Belvès Mythologies et Religions

-   Belvès Astronomie & Histoire

-   Position des étoiles au 21 Octobre

-   Belvès & Architecture

-   Dernières observations

-   Epilogue

Complément d'étude


-   Occident-Saturne

-   Connaissance des anciens dans l´antiquité

-   Le Soleil et les pyramides

-   La Rose des Temps

-   Pourquoi a-t-on fait naître Jésus en l´an zéro?

-   Déplacement du Soleil dans l´année

-   Le Huit Solaire

-   Le Déluge et ses correspondances avec les fêtes de Pâques

-   Références à certaines données romaines



Pourquoi a-t-on fait naître Jésus en l'An zéro ?


   La naissance de Jésus en l´an zéro est fictive mais non sans raison.
Dans le calendrier hébraïque la date présumée de la Création, jour d´origine, remonte à 5744, soit 3761 ans avant Jésus-Christ.
Elle situe le rapport exact entre 3761 ans avant J.C et 1983 ans après périodes comparatives et apparentes dans le Huit solaire au méridien zéro vrai et quarante-cinquième parallèle.

dessin -  Vue grand format

Exemple photographique de la courbe en Huit : illustration trouvée sur le site www.astroclub.net


photo


Appliquées au HUIT SOLAIRE, les dates des religions judéo-chrétiennes situent l´an zéro au point de croisement de ce Huit, point OR correspondant aux Pâques ou Passages du Soleil : le 11 Avril et le 1er Septembre.
Ces passages délimitent ainsi des périodes de 3761 ans avant Jésus-Christ pour la boucle inférieure, et 1983 ans après Jésus-Christ pour la boucle supérieure. Cette dernière marque l´annonce d´une période messianique connue, puisqu´annoncée par les hébreux.

Ainsi ces observations étaient connues d´une certaine élite, mais divulguer de tels renseignements à tous, c´était révéler que la religion reposait sur les bases d´un culte solaire originel. Le phénomène du Passage (Pessah), a donc été transformé pour mieux dissimuler ces fondements plutôt gênants.

- A noter également : 1983 X 13 = 25.779 ans. Période correspondant à la durée d´un cycle complet, soit un cycle de précession d´équinoxes.
Dans tous les cultes anciens, le Soleil avait une grande importance car il situait un événement primordial dans l´avènement de l´humanité : moment où l´homme a pris conscience de son existence, apparition de l´intelligence.

Le Soleil fut le point de repère de toutes ces religions et ce n´est pas sans raison qu´elles se sont servi de ce phénomène pour créer leurs mythes.
Certains savaient qu´à une période prévue et annoncée période dite messianique il fallait fêter la vraie Pâque solaire.
L´année finale 1983-1984, correspondant à la 5744ème année hébraïque, était parfaitement connue car même son nom de référence avait été prévu en fonction de son importance : TASHMAD, 5744ème année signifiant DESTRUCTION. Vouloir changer son nom n´y changera rien. Ce qui est restera !
Malheureusement, leurs calculs se sont avérés inexacts, en ce sens que leur fête de Pâques ne tombe pas à la date réelle du passage en 1983. Un glissement de un à deux ans l´a faite coïncider en 1982, ce qui, à l´époque, a fait annoncer par certains rabbins que nous entrions dans l´ère messianique. Ils attendaient précisemment leur Messie, une espèce de surhomme, leur fameux Golhem... ils l´attendent encore ...
Le mépris de dieu, dont certains ont fait preuve en essayant de se l´approprier au bénéfice de quelques privilégiés, les a amenés à se surestimer, se croyant forts contre Dieu ou vainqueurs de Dieu, et oubliant que la Loi a peut-être prévu des parades à de telles ignominies.
Vendre la peau de l´ours avant de l´avoir tué est bien présomptueux.