Sommaire


-   Histoire de Belvès - Découvertes

-   Belvès & les Templiers

-   Belvès & la Pyramide

-   Belvès Mythologies et Religions

-   Belvès Astronomie & Histoire

-   Position des étoiles au 21 Octobre

-   Belvès & Architecture

-   Dernières observations

-   Epilogue

Complément d'étude


-   Occident-Saturne

-   Connaissance des anciens dans l´antiquité

-   Le Soleil et les pyramides

-   La Rose des Temps

-   Pourquoi a-t-on fait naître Jésus en l´an zéro?

-   Déplacement du Soleil dans l´année

-   Le Huit Solaire

-   Le Déluge et ses correspondances avec les fêtes de Pâques

-   Références à certaines données romaines



Le Soleil et les Pyramides


Certains "monuments du hasard" comme les pyramides ont été construits en fonction du Soleil.
La pyramide rhomboïdale, (pyramide de Snéfrou à Dahchour) dont les arêtes indiquent deux angles différents signifiait par le choix de cette géométrie qu´à une latitude précise, la partie inférieure du Huit solaire avait une pente bien définie et que la partie supérieure n´était pas forcément dans le prolongement exact de l´axe, mais qu´elle accusait une légère inclinaison correspondant au changement d´angle de l´arête pyramidale.
Cette pyramide symbolisait la course du Soleil à une latitude précise et au 30ème parallèle.

La pyramide de Chéops quant à elle, indique la course complète du Soleil de l´été à l´hiver. En toute logique, elle ne pouvait être construite ailleurs : la position du Soleil qu´elle figure indiquant le 45ème parallèle, elle symbolise et situe donc ce lieu.
Par conséquent, pour trouver le point haut correspondant, il fallait le chercher à une distance proportionnelle par rapport à sa situation et voir s´il existait un repère en ce lieu.
(Voir Fig. D et vue panoramique des vestiges découverts).

Effectivement, dans une ville (maudite par sa façon de faire), des vestiges très anciens ont été récemment mis à jour, sous la forme d´un trône dirigé d´Orient en Occident, et marquant à la perpendiculaire de cette même direction, le passage du Soleil dans le Huit.
Ainsi, le Soleil se levait exactement dans l´axe de ce Trône à deux périodes bien précises et connues de l´antiquité :
- le 24 février et le 18 octobre.
Point remarquable : en prolongeant cet axe orient-occident par une ligne imaginaire, on aboutit directement à l´intersection du 31°/30° parallèles, soit sur le site de Guizeh de la pyramide de Chéops.
Les données angulaires devaient se retrouver et la forme légèrement évasée de l´axe de ce monument fait apparaître un éventail de directions caractéristiques et révélatrices.
Ceci prouve une fois de plus, que ce phénomène solaire remontant à la nuit des Temps était parfaitement connu des Anciens et ceci avec une précision étonnante.

LEGENDES DE LA VUE PANORAMIQUE DES VESTIGES DECOUVERTS


1) Ensemble appelé Trône.
1 bis) Siège taillé et adossé à la falaise.
1 ter) Accoudoirs.
2) Excavation taillée de toute pièce dans le roc.
3) Avens, trous et creusements apparus avec les intempéries au cours du temps.
4) Alcôve du type de celles de la Madeleine (Dordogne).
5) Corbeaux dissimulés par la voûte du XIIème-XIIIème, effondrée au XXème.
6) Deuxième excavation identique au n°2.
7) Alcôve identique au n°4.
8) Cache dans laquelle fut trouvé le matériel néolithique (hache polie, polissoir, etc...).
9) Partie déblayée d´une grotte effondrée attenante à l´entrée de la grotte n°10.
10) Grotte initiatique se terminant en cul-de-sac.
11) Marche de retenue des eaux : h = 0,20 m.
12) Passage souterrain des XIIème-XIIIème desservant uniquement la grotte sous le Trône.
12 bis) Aven de sortie des eaux de ruissellement du n°3.
13) Emplacement de la fosse septique pour laquelle on détruisit l´infrastructure souterraine d´accès à la grotte au n°10.
14) Fosses divinatoires creusées à même le roc ayant pour fonction de recueillir le sang des victimes.
15) Autel des sacrifices.
16)Charnier de délestage, dans lequel plus tard s´écoulèrent les excréments hospitaliers, qui se prolonge en déversoir jusqu´aux remparts.
17) Grotte.
18) Grotte de la Croze.
19) Hôpital-hospice.
20) Emplacement retrouvé de l´Eglise Saint-Nicolas dédiée au solstice d´hiver.