Page 11 - la-rosee-brule-le-sel
P. 11

De la transmutation des minéraux au centre de la Terre, à
l'alchimie spirituelle, il n'y a pas d'interruption.
Et c'est à nous, rationalistes, cartésiens, de renouer avec
cette connaissance bafouée, d'assurer la continuité des
vieux mythes pour aller à l'oméga.

Des hommes-Dieux, animés par l'étincelle divine, aux
Prêtres-Rois, gardiens de la tradition, aux princes des
monarchies de droit divin et aux prélats, princes de l'église,
le Savoir s'est perpétué, mais dispersé, morcelé, déformé,
car la mémoire des hommes est infidèle et faillible:
Comment retrouver cette Connaissance Divine, intacte
et inchangée ?

De la création par le Verbe à l'alchimie du Verbe, le
"langage originel" n'apparaît plus que dans certaines
écritures ou certains symboles.
Mantras sonores, mantras optiques ont permis aux religions
et à leurs prêtres de faire des églises, à des sectes et à leurs
maîtres de rassembler des adeptes.
Où retrouver la Grande Ecriture qui s'inscrit dans
l'alphabet au nombre d'or ?

De l'alchimie opérative à la transmutation humaine, la
démarche est la même, mais obscure, indéchiffrable.
Comment suivre la route, comment parvenir aux étapes et
découvrir les repères qui jalonnent le chemin du Savoir, le
chemin de Saint Jacques ?

Une mathématique qui étudie les étranges propriétés des
nombres et leur progression, les figures géométriques qui
en découlent, les formes qu'elles animent, participent de ce
savoir, de cette connaissance.

                                              11
   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16